Histoire de sexe premiere fois etudiante sexe

histoire de sexe premiere fois etudiante sexe

Les yeux pétillants, j? Je jetais négligemment ma chemise dans un coin de la pièce, puis retirais le haut d?

Amélie doucement, tout en ponctuant mes gestes de quelques baisers dans le creux du cou et sur ses épaules, dévoilant ainsi un soutien-gorge d? Tout en passant sa main droite sur mon torse, me gratifiant d? Je la vis sourire à la vue de mon caleçon. Nous recommençâmes à nous embrasser tandis qu? Nous recommençâmes à nous embrasser et cette fois, ce fut son soutien-gorge qui disparut de sa personne, laissant apparaître deux seins, un peu plus petits que je ne l?

Je pourrais vous donner la taille des bonnets de son soutien-gorge mais à cette époque, je n? Elle prit ma main droite et la posa sur sa poitrine, me montrant ainsi son désir. Elle avait fermé les yeux et semblait se concentrer sur la sensation que mes mains et ma bouche lui donnaient. Combien de temps ce préliminaire dura-t-il, je n?

Tout ce que tu embrasses sur moi, je veux l? Notre position devenant un peu inconfortable, je marquais la fin des préliminaires en amenant Amélie à s? Je me mis à genoux devant le lit, face à son entrejambe, puis amena mes doigts sur son string, de façon à le retirer, ce en quoi elle m?

Le string vint rejoindre le reste de nos affaires, tandis que j? Ce dernier était épilé de telle sorte qu? Je distinguais clairement son clitoris et les lèvres de son vagin, et je rapprochais ma bouche de ses cuisses.

Puis, ma langue se posa sur son clitoris et se mit à le lécher avidement comme si j? Ma langue dévia naturellement vers les lèvres de son vagin et les lécha également. Amélie se détendait et que sa respiration se modifiait. Je reposais mes lèvres sur son clitoris et aspirais doucement.

Le gémissement de plaisir qui s? Amélie pour lui caresser la poitrine. Je continuais ainsi, la regardant de temps en temps, jusqu? Sous une pression plus forte de ma langue et de mes doigts, son corps se raidit tandis qu? Un flot de cyprine mouilla son sexe, et je me précipitai pour lécher ce nectar. Le goût était agréable, chaud, et un petit peu plus amer que lors de mes précédentes expériences. Amélie, excitée, se redressa et renversa les rôles en m? A cet instant, j?

Amélie pour se dresser entièrement. Elle baissa mon caleçon et s? Elle me masturba, sa main descendant et remontant sur mon sexe, tout en me regardant. Je ne tardai pas à réagir sous ses caresses expertes et mon sexe, durci par l?

Comme moi auparavant, ses yeux contemplèrent mon pénis tout en accélérant le rythme des caresses. Mon pénis en érection mesure un peu moins d? Elle joua avec mes bourses et lécha mon sexe sur toute la longueur. Une fois satisfaite, elle posa ses lèvres sur mon gland et l?

Elle changea ensuite de technique et engloutit la moitié de mon pénis dans sa bouche tout en enserrant mon sexe à la base avec sa main. Elle me suça avec force tout en faisant des vas et viens avec sa bouche et sa main. Elle retirait parfois sa main pour engloutir entièrement mon pénis. Elle se positionna à genoux, son sexe en dessus du mien, et, tout en s? Désireux de faire son plaisir tout autant que le mien, je la laissais contrôler la pénétration, la position dans laquelle nous étions lui conférant cet avantage.

Elle se pencha sur moi, m? Suivant son rythme, je l? Mes mains caressèrent ses seins, ou tinrent parfois ses hanches. Elle avait visiblement du mal à ne pas crier d? Je sentis soudain son vagin se contracter autour de mon sexe et c? Amélie se retira et s?

Mes doigts vinrent trouver le contact humide de l? Ceci étant fait, je plaçais mon index de façon légèrement recourbé devant l? Elle poussa un petit cri de surprise et m? Non, pas par là, je n? Aies confiance en moi. Cela fait un peu mal au début mais si on s? Laisse-moi essayer et aies confiance, si tu as trop mal, dis-le moi? Je sentis à la façon dont son corps se crispa qu?

Mon doigt entra doucement et j? Je glissais ensuite mon majeur afin de la dilater encore un peu plus, préparant ainsi le passage pour mon sexe. Pendant ce temps, Amélie avait pris mon pénis dans sa main et était en train de me masturber, malgré le contact du préservatif.

Je n'avais jamais léché personne de cette manière, je ne sais pas combien de temps je suis resté plongé dans son intimité mais je sais que ma jeune maîtresse y a pris beaucoup de plaisir! Ses gémissements et cris répétés en étaient les témoins. Au bout d'un moment, je me suis couché à ses côtés et nous nous sommes embrassé doucement, tendrement.

Nous étions nus l'un contre l'autre, habités par une passion réciproque indescriptible. Nos mains redevenaient fougueuses, indiscrètes, envieuses.

Je m'arrêta alors un instant, pour la regarder dans les yeux. Elle m'adressa un sourire nourri de désir. Elle écarta alors les jambes pour que je puisse me placer sur son corps. Nos sexes étaient à présent l'un contre l'autre, prêts à se rencontrer. Nos bouches se joignirent à nouveau, nos langues poursuivirent leurs caresses et mon sexe entra doucement dans son ventre. Nos corps furent parcouru par un frisson de plaisir. Son vagin était serré et humide. Je la pénétrais lentement, délicatement.

Sa bouche s'ouvrit pour laisser échapper des soupirs de soulagement. Mes mouvements se firent plus rapides et plus profonds. Ses soupirs se changèrent en gémissements, son visage semblait me supplier de poursuivre mes gestes. Je m'arrêta un instant afin de la laisser reprendre ses esprits. Elle me sourit et m'embrassa à nouveau avant d'articuler à son tour un petit "waouw" en signe de satisfaction. Elle me fit alors signe de me relever et se plaça à genoux, dos à moi. Mon sexe était placé contre ses petites fesses, ma main droite tenait son venre tandis que l'autre caressait ses seins.

Nos langues se cherchaient, nos corps étaient pressés l'un contre l'autre. Dans le feu de l'action, elle recula doucement ses fesses afin de me laisser la pénétrer à nouveau. Mon sexe entra facilement, j'exerçais des mouvements verticaux tantôt lents, tantôt rapides.

J'étais à l'écoute de ses envies, de ses réactions. Au bout d'un moment, je mis mes mains sur ses hanches et elle posa les siennes sur le lit pour faciliter mes mouvements.

Elle m'offrait une vue splendide sur son intimité que j'explorais sans relâche. Son petit anus s'offrait à moi telle une friandise, ses cris étaient de plus en plus fort et je sentais monter en moi un nouvel orgasme. Mon sexe libéra sa semence au fond de son vagin au moment où elle poussa un dernier cris de jouissance.

Je ralentis alors doucement mes mouvements avant de me retirer et de venir me coucher à ses côtés. Cette après-midi là, nous sommes restés un long moment nus, allongés sur son lit à nous embrasser et à nous caresser. Nous avons aussi établi les règles de notre relation Ce fut le début de notre histoire et le tournant de ma vie de couple qui, croyez-le ou pas, s'en trouva grandie La suite, peut-être, si vous voulez Je pose mon étoile super bien écrit, plein de sensualité.

Cela faisait à présent 2 mois que Sophie et moi nous rencontrions une fois par semaine dans son appartement afin de donner libre cours à nos envies. Notre relation était à la fois extrêmement sensuelle et très libérée. Un jour, Sophie me parla de Marie, sa meilleure amie. Elles continuaient à se voir régulièrement pour passer du temps et parfois plus Je ne comprenais pas bien où elle voulait en venir et lui demanda de préciser.

Son corps était un petit peu plus enveloppé que celui de Sophie qui est très mince , ce qui lui donnait des formes très sexy. Elle avait une belle poitrine généreuse et pulpeuse.

Elle portait une chemise qui semblait beaucoup trop grande pour elle et qui couvrait ses jambes nues. J'ai immédiatement senti une forme de pudeur et de retenue chez Marie. Elle semblait être une de ces filles qui aiment se laisser désirer en jouant le jeu de la suggestion Je suis désolée, nous sortons de la douche. Nous avons donc bu la première bouteille tout en discutant puis une autre et enfin, une troisième. Nous discutions sans tabou, nous parlions de tout et de rien, nous avons même eu quelques fous-rires difficiles à contenir.

Marie n'arrêtait pas de m'adresser des regards et des sourires coquins. En plus, je ne vois pas bien à qui je pourrais le raconter! Les 2 filles se regardèrent en souriant. Cette coupure est sadique! C'est carrément horrible de s'arrêter là Voici enfin la suite Les mains de Sophie se glissèrent dans les cheveux de Marie comme pour la rassurer et la détendre.

A son tour, Marie caressa doucement le bras de Sophie en lui communiquant un sourire de désir cette fois. Leurs gestes étaient lents et timides. Leurs mains se frôlaient, leurs contacts semblaient se concentrer dans leurs regards qui étaient littéralement enflammés.

Tout était douceur et retenue. Les premiers instants de leur étreinte se résumaient à des mouvements de lèvres, des légers baisés chargés de désir. Leurs bouches se sont ensuite ouvertes pour laisser la place à leurs langues, fougueuses, insistantes, humides.

Leurs gestes sont alors devenus plus insistants, leurs caresses se voulaient plus intimes tout en restant très douces. Marie était à présent couchée, la tête posée sur des coussins, les jambes écartées. De ma place, je voyais son entrejambe et son ventre doux, sexy. Marie lui caressait le dos et les fesses de manière douce et ferme à la fois.

La poitrine de Marie se dévoila à ma vue. Ses tétons étaient gonflés, tendres et terriblement sexy. Marie avait les yeux fermés et gémissait doucement. Elle la caressait à travers le tissu de sa culotte tout en lui posant des baisers sur le ventre. Marie gémissait de plus en plus. Les gémissements de Marie se sont transformés en soupirs bruyants. Sa tête était tournée vers moi et ses mains étaient posées sur la tête de Sophie. Ses yeux étaient à présent ouverts, elle se mordait les lèvres et son regard était fixé vers moi.

Son visage exprimait le profond plaisir qu'elle ressentait, il semblait crispé et apaisé à la fois! Sophie, qui n'avait de cesse de lécher la vulve de sa partenaire, inséra deux doigts dans son vagin et démarra des mouvements de vas-et-viens rapides. Marie suivait le mouvements par des mouvements de bassin.

Au bout d'un moment, tout son corps se cambra, elle leva les yeux vers le haut et poussa un cris profond de jouissance. Elle semblait repue, soulagée, comblée. Sophie cessa ses mouvements et vint embrasser tendrement son amie. Au bout de quelques minutes, Sophie s'écarta et adressa un nouveau sourire de satisfaction à Marie. Elle se tourna ensuite vers moi. Les deux filles se mirent à rire. J'étais littéralement figé sur place. Je crois que je n'ai jamais été aussi excité de toute ma vie.

J'ai un peu l'impression d'être un voyeur mais bon, j'ai certainement appris plein de choses! Sophie chuchota quelques mots à l'oreille de Marie qui était toujours allongée sur le canapé.

..

Sexe tape amateur francaise Sex guide paris




histoire de sexe premiere fois etudiante sexe




Jeux sexi sexe gratos


histoire de sexe premiere fois etudiante sexe

Sexe anal lesbienne chatte sexe


Elle était plus grande que Marie, avait de grands yeux magnifiques et rieurs. Elle avait une poitrine toute menue et des jambes longues et musclées. Ses cheveux mi-longs laissaient apparaître des pommettes saillantes et une bouche parfaitement dessinée. La blancheur de sa peau contrastait avec la couleur de la mienne.

Marie se rendit compte de mon érection et en profita pour glisser sa main dans mon boxeur de temps à autre. Marie retira sa chemise de nuit et se retrouva nue à côté de son amie.

Elle commença à la caresser et ses mains allaient du corps de Valérie à mon sexe très dur. Je retirai mon boxer et pris mon sexe en main pour me branler doucement à la vue de ces deux corps en pleine découverte. Je trouvais Marie un peu gênée mais très excitée de la situation. Ce fut Valérie qui embrassa Marie la première, de petits baisers doux et chastes. Marie lui prit les mains et lui imposa des caresses sur ses seins.

Je profitais de ce spectacle merveilleux et continuais à me branler avec de plus en plus de vigueur. Valérie descendit ses mains vers la vulve de Marie et commença à la caresser très doucement. Marie commença à gémir de plaisir. Je ne tardai pas à réagir sous ses caresses expertes et mon sexe, durci par l? Comme moi auparavant, ses yeux contemplèrent mon pénis tout en accélérant le rythme des caresses. Mon pénis en érection mesure un peu moins d?

Elle joua avec mes bourses et lécha mon sexe sur toute la longueur. Une fois satisfaite, elle posa ses lèvres sur mon gland et l? Elle changea ensuite de technique et engloutit la moitié de mon pénis dans sa bouche tout en enserrant mon sexe à la base avec sa main. Elle me suça avec force tout en faisant des vas et viens avec sa bouche et sa main. Elle retirait parfois sa main pour engloutir entièrement mon pénis. Elle se positionna à genoux, son sexe en dessus du mien, et, tout en s?

Désireux de faire son plaisir tout autant que le mien, je la laissais contrôler la pénétration, la position dans laquelle nous étions lui conférant cet avantage. Elle se pencha sur moi, m?

Suivant son rythme, je l? Mes mains caressèrent ses seins, ou tinrent parfois ses hanches. Elle avait visiblement du mal à ne pas crier d? Je sentis soudain son vagin se contracter autour de mon sexe et c? Amélie se retira et s? Mes doigts vinrent trouver le contact humide de l? Ceci étant fait, je plaçais mon index de façon légèrement recourbé devant l? Elle poussa un petit cri de surprise et m?

Non, pas par là, je n? Aies confiance en moi. Cela fait un peu mal au début mais si on s? Laisse-moi essayer et aies confiance, si tu as trop mal, dis-le moi? Je sentis à la façon dont son corps se crispa qu? Mon doigt entra doucement et j? Je glissais ensuite mon majeur afin de la dilater encore un peu plus, préparant ainsi le passage pour mon sexe. Pendant ce temps, Amélie avait pris mon pénis dans sa main et était en train de me masturber, malgré le contact du préservatif.

Mes gestes se firent encore plus doux qu? Le gland rentra tout doucement mais malgré cela, Amélie devait avoir mal car je l? Toutefois, elle ne m? Une fois inséré, j? Son anus était plus étroit que son vagin et mon sexe était bien plus serré, sensation très agréable.

Visiblement, Amélie appréciait aussi car elle m? Elle poussa successivement des petits cris dans lesquels je crus distinguer plaisir et douleur.

Elle prit mon sexe dans sa bouche et me suça. En temps normal, je n? Le sperme afflua rapidement dans mon urètre et j? Elle avala ma jouissance et m? Il restait un petit filet de sperme à la commissure de ses lèvres.

Et je sentais bien que lui aussi crevait de désir. C'était à la fois frustrant et super excitant. On a vécu une relation passionnée, très intense, à moitié platonique, super romantique. Au bout de 6 mois, on s'est séparés, pas uniquement à cause de son voeu de chasteté. Mais je ne regrette pas notre histoire, elle m'a fait comprendre que faire monter le désir et repousser l'échéance peut être parfois aussi bon qu'un câlin.

Depuis, j'essaye de ne pas me donner tout de suite, c'est encore meilleur quand on passe à l'acte. Camille, 28 ans, infirmière. Essayer un sex-toy Un site de ventes privées en ligne sur lequel j'achetais généralement mes sous-vêtements a organisé une vente pour une marque de sex-toys: Je n'avais jamais osé franchir le seuil d'un sex-shop, c'était l'occasion ou jamais d'acheter un vibro!

Depuis, nous vivons le parfait amour et nous prévoyons de nous installer ensemble. Anne, 25 ans, vendeuse La reconquête J'ai trompé mon mec avec un collègue. Depuis plusieurs mois, on ne faisait presque plus l'amour, je me sentais délaissée. Alors quand Sylvain m'a fait des avances lors d'un séminaire, je n'ai pas résisté.

Enfin j'avais l'impression d'être désirée! Mais c'était bien clair entre nous que ce n'était qu'une histoire d'une nuit. En rentrant chez moi, je culpabilisais tellement que j'ai tout avoué à mon fiancé. Ça lui a fait un choc, il a beaucoup souffert, mais il a finalement décidé de ne pas me quitter.

Cet accident l'a fait réagir, il a compris que rien n'était acquis entre nous et depuis, il fait tout pour séduire et me reconquérir. Bien sûr, je regrette mon infidélité, mais je suis consciente qu'elle a apporté un souffle nouveau à notre histoire. Mylène, 31 ans, aide soignante. Dans un lieu public J'étais avec un mec qui adorait faire l'amour dans des endroits publics.

L'ascenseur, le parking, la cabine d'essayage, la voiture Tous ces endroits l'excitaient. Moi, côté sexe, j'étais plutôt du genre conventionnelle: Alors quand il a commencé à me chauffer avant un dîner, dans la cage d'escalier de l'immeuble de nos amis, j'ai commencé par le repousser, comme je le faisais à chaque fois.

Mais ce jour-là, il a tellement insisté que je me suis finalement laissée faire. Ça a été court, mais tellement intense et excitant que ça m'a décoincée. Anne, 23 ans, prof de physique La première fois L'expérience sexuelle qui a changé ma vie? Un de mes meilleurs amis était amoureux de moi depuis longtemps. Et ça s'est super bien passé. Aurélie, 20 ans, étudiante en psychologie. Découvrez aussi sur aufeminin: Sexo L'expérience sexuelle qui a changé ma vie!

Avec un partenaire hors du commun A la conquête du point G: Expérience sexuelle Pratiques sexuelles Vos expériences sexuelles. De l'info, du fun et des vidéos irrésistibles Le meilleur de l'actu est sur Facebook. Votre navigateur ne peut pas afficher ce tag vidéo.

Trouve l'inspiration sur Pinterest.

histoire de sexe premiere fois etudiante sexe